SCS

Présidée par :
Eric
CHALUMEAU

Le Syndicat du Conseil en Sûreté rassemble des entreprises et des consultants indépendants dont l’activité consiste à délivrer des prestations intellectuelles de conseil et d’ingénierie à des clients publics et privés.

Ces prestations sont rémunérées sous forme d’honoraires dans un cadre déontologique spécifique. L’activité de conseil en sûreté qui ne rentre pas,  actuellement, dans le périmètre réglementé des professions de la sécurité privée connaît un développement important du fait de la complexité croissante des systèmes de management de la sûreté face aux nouvelles menaces.

Créé en 2010, le Syndicat du Conseil en Sûreté (SCS) regroupe des personnes morales et physiques compétentes dans les domaines du conseil en sûreté pour la réalisation de missions de prestations intellectuelles : études et conseils, recherches appliquées, ingénierie, management et formation, assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre et assistance à maîtrise d’œuvre, programmation.

La charte de déontologie professionnelle du SCS définit le consultant en sûreté comme un acteur professionnel doté d’une expertise spécifique mandaté pour réaliser l’analyse de situations, d’organisations, formuler des préconisations et accompagner leur mise œuvre. En tant que tiers extérieur, il aura un souci de neutralité mais aussi d’efficacité pour produire de la valeur ajoutée en termes de connaissance et d’aide à la décision.

En tant que syndicat professionnel, le SCS entend :

  • défendre une activité de prestations intellectuelles, certes de nature privée, mais concourant à l’intérêt collectif dans les domaines de la sécurité publique, de la sûreté et de la prévention des risques ;
  • assurer la représentation d’une profession relativement récente et encore peu structurée alors qu’elle est très stratégique, intervenant en amont de nombreux projets, souvent complexes et de grande ampleur ;
  • étudier, avec les pouvoirs publics, les modalités adaptées à un encadrement pertinent de l’activité.

Les consultants en sûreté, placés entre les donneurs d’ordre et les prestataires de services de sécurité humaine et d’équipements technologiques, ont un rôle éminent à jouer dans l’analyse et l’assistance à mise en œuvre des plans d’action de sûreté qui se développent pour faire face à une menace multiforme.