La sécurité privée s’engage auprès de la Ministre du Travail pour créer 25000 emplois

La Fédération Française de la Sécurité privée (FFSP), avec deux de ses organisations membres, l’Association des Métiers de la Sécurité (ADMS) et la Fédération Française de la Cybersécurité (FFCyber), a signé une convention avec la Ministre du Travail, Elisabeth Borne et le Haut commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, Thibaut Guilluy. La convention, signée lundi 10 mai au Ministère du Travail, prévoit la formation et l’embauche de 20000 jeunes dans les métiers de la cybersécurité, et 5000 embauches de jeunes dans la surveillance humaine, avec la possibilité d’évoluer vers la cybersécurité.

Pris dans le cadre du programme “1 jeune, 1 solution”, qui fait partie du plan de relance, cet engagement traduit le dynamisme de la filière sécurité privée, qui s’ouvre aux métiers de la cybersécurité afin de pouvoir proposer à l’avenir des parcours de carrière plus riches, adaptés aux différentes étapes de la vie.


de gauche à droite :  Thibaut Guilluy, Haut commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, Claude Tarlet, Président de la Fédération Française de la Sécurité privée (FFSP), Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, David Ofer, Président de la Fédération Française de la Cybersécurité (FFCyber), Danièle Meslier, Présidente de l’Association des Métiers de la Sécurité (ADMS)

Télécharger le communiqué